Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
Empreintes et paysages, photographies d’Albert Monier

Empreintes et paysages, photographies d’Albert Monier

Du 6 avril 2018 au 6 janvier 2019
Muséum des volcans

Albert Monier (1915-1998) est né à Savignat dans le Cantal et si sa famille s’est installée très tôt à Pont-Audemer dans l’Eure, il a toujours gardé des liens étroits avec sa région d’origine. Venu à la photographie amateur par l’intérêt qu’il portait depuis son enfance à la carte postale, Albert Monier arpente avec attachement et sensibilité les paysages normands et auvergnats. C’est seulement en 1950 après être devenu photographe professionnel, qu’il s’établit à Paris afin d’organiser sa production de cartes postales, cœur de son activité . Elle nous permet aujourd’hui de connaître le regard sensible et original qu’il portait sur les hommes et les lieux. Albert Monier aimait jouer avec les formes, les ombres et les lumières, mais aussi surprendre avec ses contrepoints et ses sujets humbles.

L’important fonds de tirages argentiques et de négatifs de travail qu’Albert Monier a cédé au musée d’art et d’archéologie d’Aurillac dans les années 1980 a permis une étude inédite de son travail. Le photographe imprime son style, sa vision aux sujets qu’il fixe sur la surface photo-sensible, sa photographie est ainsi artistique. Mais il se fait aussi observateur de son environnement dès lors qu’il immobilise les lieux et les choses à un moment précis, sa photographie devient témoignage. L’exposition proposée au sein du muséum des volcans vous invite à porter votre attention sur ce discours sous-jacent des photographies d’Albert Monier, empreintes d’impressions et de paysages.

Une sélection de 42 photographies parmi les négatifs d’Albert Monier conservés dans les collections du musée d’art et d’archéologie.

ATTENTION : cette exposition n’est accessible qu’aux nouveaux horaires d’ouverture des musées.

Vous pouvez consulter ici le livret d’accompagnement de l’exposition :

 

Série « Nil Nil » / Photographie

Série « Nil Nil » / Photographie

Titre :       Série « Nil Nil », n°14
Auteur :    Shadi Gadirian, photographe iranienne, née en 1974
Date :       2008

Lieu de création : Iran
Matière et technique : Photographie, tirage couleur numérique contre-collé sur aluminium, sur châssis rentrant, lamdaprint, n° 1/10
Dimensions : 76 x 114 cm
Description : Dans sa série « Nil Nil », l’artiste aborde la thématique de son pays en guerre avec une touche d’humour subversif. Des objets représentatifs de la guerre s’immiscent, éparpillés dans les espaces de la maison et perturbent l’intimité du quotidien. C’est ainsi qu’une grenade s’infiltre dans une coupe de fruits prête à se fondre dans leur ordonnancement. (Une des 4 oeuvres acquises de cette série).
Lieu de conservation : Réserves de photographie -Musée d’Art et d’Archéologie
n° inv et sous domaine : 2010.3.2 – Photographie contemporaine

Historique :
Figure majeure de la jeune photographie iranienne et internationale, l’oeuvre de Shadi Ghadirian est exposée dans les grandes foires et biennales internationales d’art contemporain. L’artiste a connu la Révolution, le conflit Iran-Irak, la censure totale et la relative libération actuelle.Depuis la fin des années 1990, elle construit et formule une critique de la condition des femmes iraniennes et s’interroge sur leur statut. Critique subtile, toujours empreinte d’humour, d’ironie, de recul mais cependant pleine d’espoir. Elle est devenue le symbole de la résistance des femmes de sa génération.

Indexation : Photographie – Tirage couleur – Guerre – Iran – 21e