Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00

Exposition Oeil extérieur

Exposition Oeil extérieur / Sellerie / Jusqu’au 17 septembre

Vous l’avez peut-être croisé cet hiver dans le quartier, appareil photo en main. Le jeune photographe Pierrick Delobelle présente le résultat de sa résidence photographique Oeil extérieur sous deux formes à découvrir du 1er juillet au 17 septembre :

− une installation de 10 clichés grand format au cœur du square Victor Jara

− une exposition à la Sellerie du jardin des Carmes (ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h ; entrée gratuite)

La ville d’Aurillac a, par l’intermédiaire du musée d’art et d’archéologie, initié cette résidence photographique dans le quartier de Marmiers avec l’ambition de mettre en valeur les habitants et les lieux. Confiée au jeune photographe Pierrick Delobelle, cette résidence, qui a débuté à l’automne 2016, s’est achevée il y a quelques semaines. La confiance des habitants très rapidement acquise, Pierrick Delobelle a souhaité faire un état des lieux, un véritable documentaire. Ses photos parlent d’elles mêmes. Elles ne sont ni titrées, ni commentées.

Résidence organisée avec le soutien de la CABA et de la DDCSPP au titre du programme Politique de la Ville

> Dossier de Presse / Oeil extérieur Résidence photographique dans le quartier de Marmiers Pierrick Delobelle 1er juillet // 17 septembre 2017

Renseignements au 04 71 45 46 10

 

 

Exposition Mazar, Temps éparpillés l’essence secrète des choses

Exposition Mazar, Temps éparpillés l’essence secrète des choses / Ecuries / Du 7 juillet au 26 septembre 2017

Rétrospective de la carrière du peintre, lithographe et poète cantalien Marcel Mazar aux Ecuries du 7 juillet au 26 septembre 2017.

Né en 1926 en région parisienne dans une famille originaire de Brageac, Marcel Mazar rejoint l’Auvergne en 1961, consacre sa vie à la peinture et s’investit dans la vie de sa commune d’origine. Après avoir été maire de 1965 à 1971, il fonde un petit musée d’ethnographie, met en valeur le patrimoine, en particulier la somptueuse église, et installe son atelier au coeur du village. Sa peinture oscille entre figuration et abstraction. Son style se renouvelle sans cesse mais chez lui, la composition, la lumière et les couleurs dominent.

Les oeuvres présentées aux Écuries proviennent toutes de collections privées.

info+ // Lecture des poèmes de l’artiste mardi 26 septembre à 18h //

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h,
et le dimanche 17 septembre de 14h à 18h à l’occasion des journées du patrimoine.
Entrée gratuite
Renseignements : tél. : 04 71 45 46 10

Exposition Toi toit mon toit

 

Quand la photographie rencontre l’architecture…

Dès ses débuts, la photographie a contribué à la connaissance et à la diffusion de l’architecture. Grâce à une sélection de photographies sur le thème de l’habitat, issues du fonds photographique contemporain du musée, découvrez ce que l’on appelle « la photographie d’architecture ». Les photographes ne sont-ils pas de véritables architectes ? Volumes, lignes, couleurs, lumières construisent leurs images. Lorsque leurs objectifs rencontrent le bâti, le dialogue s’opère : le choix du cadrage et du point de vue mêlé aux formes abstraites et graphiques de l’édifice créent alors des « fenêtres ouvertes sur le monde » qui offrent un autre regard sur la maison.

De nombreux points-jeux et modules architecturaux permettent une expérience sensible pour une immersion dans la photographie contemporaine. Aussi, les enfants sont particulièrement attendus pour ce vernissage.

Ce projet est soutenu par la Direction des Affaires Culturelles Auvergne Rhône-Alpes, en collaboration avec Michel Vert, conseiller pédagogique arts visuels pour l’inspection académique du Cantal, Frédéric Vinson, professeur d’arts plastiques, correspondant culturel pour le musée d’art et d’archéologie,Marie-Françoise Christiaens, directrice du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement du Cantal et Régis Delubac, Architecte des Bâtiments de France. Cette exposition s’inscrit dans le cadre des 40 ans de la loi sur l’architecture (1977-2017).

• HORAIRES D’OUVERTURE ET TARIFS

Exposition Boîtes à trésors / Musée d’art et d’archéologie / jusqu’au 29 décembre 2017

Exposition Boîtes à trésors / Musée d’art et d’archéologie / jusqu’au 29 décembre 2017

Exposition Boîtes à trésors / Musée d’art et d’archéologie / Jusqu’ au 29 décembre 2017

Cette exposition se propose de présenter une collection inédite constituée d’objets de dévotion de la collection Terrisse.

En effet, l’Abbé Terrisse a donné en 1977 au musée Hippolyte de Parieu d’Aurillac une collection de reliquaires à papiers roulés, dénommés aussi « à paperoles » ainsi que divers objets de piété et d’accessoires liturgiques. « Boîtes à trésors » vous dévoilera les reliquaires domestiques sauvegardés par l’Abbé au cours des années 70.

A partir du 18e siècle, ces reliquaires à papiers roulés étaient réalisés dans les couvents par les religieuses cloîtrées (Carmélites, Ursulines, Visitandines…) en guise de décors. Ces petits tableaux-reliquaires et médaillons confectionnés avec minutie et préciosité évoquent les croyances religieuses envers les saints et les martyrs. Ce travail raffiné et délicat fait de ces objets de véritables œuvres d’art. A découvrir avec émotion et étonnement.

Pour poursuivre cette découverte, un large programme de médiation culturelle accom­pagne l’exposition.

 info+ // Conférence de Bernard Berthot mardi 5 décembre à 18h //

• HORAIRES D’OUVERTURE ET TARIFS

Ulysse désenchanté / Exposition au Muséum des Volcans

Du 16 février au 5 novembre, au Muséum des Volcans, Tim Dalton présente son Ulysse désenchanté. Cette installation d’art contemporain aborde le thème de la mythologie et entend aiguiser la réflexion et l’imagination du spectateur sur le monde qui l’entoure.

Avec cette installation créée à partir d’éléments naturels et artificiels, Tim Dalton propose au visiteur de prendre le temps de la contemplation, de réfléchir au monde qui l’entoure et de s’inventer son propre imaginaire.

De la scène se dégage une ambiance particulière, visuelle, picturale et poétique. Les couleurs, les matières, les formes sont propices à l’introspection.

« J’ai construit cette installation avec le souhait de faire se rencontrer simultanément deux mondes dans une seule œuvre, à la fois visuelle et sensuelle, évoquant des épisodes de la mythologie dans un décor luxuriant et pourtant construit de matériaux pauvres, voire délabrés, comme le plâtre et le bois flotté. Le spectateur se trouve face à un jeu d’apparences, une vision ambivalente et trompeuse, dont le but est en même temps de séduire et d’interroger. Ce monde naturel improvisé, dans lequel j’ai introduit les personnages d’un théâtre mythologique, est parsemé de spécimens d’animaux et d’oiseaux essentiellement collectionnés et empaillés pour un musée dédié aux sciences naturelles. Néanmoins, témoins d’une scène riche et pleine de détails émouvants et beaux, nous sommes à la fois complices et voyeurs d’un événement artistique, d’un événement issu d’une fantaisie ancienne dans un contexte contemporain », explique Tim Dalton.

Contemplation, mythologie et observation sont les éléments fondateurs de cette nature « fait main », que le spectateur va devoir reconnaître et reconstruire à l’aide de sa propre imagination.

L’invitation est lancée. Tout au long de l’exposition, différentes propositions culturelles permettront aux spectateurs, notamment scolaires, d’être accompagnés dans la découverte de l’œuvre de Tim Dalton.

infos+ // spectacle musical vendredi 3 novembre à 17h : « Sur une plage suspendue.. » //

17 02 ulysse

• HORAIRES D’OUVERTURE ET TARIFS

ACCESSIBILITÉ

Le Musée d’Art et d’Archéologie est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Les Musées d’Aurillac proposent désormais un programme spécifique pour permettre une plus grande accessibilité à leurs collections, expositions et ateliers.