Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
Aurillac et le parapluie ! Résultats du jeu

Aurillac et le parapluie ! Résultats du jeu

Avec « Et si vous épatiez la galerie ! », les Musées d’Aurillac ont inauguré un nouveau concept d’atelier-exposition alliant virtuel et réel autour des collections. Cette première avait pour thème « Aurillac et le parapluie ». Durant trois jours, les visiteurs ont pu apprécier un certain nombre de photos comme le cliché de Spencer Tunick pris il y a sept ans lors du festival de théâtre de rue ou encore des clichés signés d’Albert Monier.

Invité à voter et à désigner la photo gagnante d’un concours Instagram lancé sur la thématique, le public a rendu son verdict. Voici donc la photo gagnante.

Photographie : © Deniau Nans
Mannequin : Mazars Bastien

Bravo à son vainqueur Nans Deniau. Il nous livre les secrets de ce cliché « Étudiant en BTS Design Graphique au lycée Saint-Géraud, l’art et la photographie sont des domaines que j’affectionne particulièrement, alors ce concours m’a tout de suite interpellé. Pour illustrer ce dernier sur le thème, j’ai voulu donner un aspect poétique à la photographie. J’ai réalisé celle si sur le kiosque du gravier car j’ai trouvé que les rampes des marches sont très expressives pour ce genre de scène. La fumée ainsi que le parapluie tourné vers le ciel donne un sentiment d’évasion et de rêve. L’idée de réalisé un triptyque vient du fait que j’organise mon Instagram (@nansdlp) sous forme de trois photographies, alors participer à un concours photo sur Instagram m’impose inévitablement le triptyque. »

Et voici les photos classées de 2 à 5

 

© Illona Manhes

©Anne Poulhès

©Cathy Veyrieres

©Quentin Cluse

Bravo à tous et à toutes.

Figures de l’indicible

Figures de l’indicible

La Grande Guerre dans les œuvres de Thérèse Bisch

Au musée d’art et d’archéologie du 8 mars au 30 novembre 2018

Comme en 2014 à l’occasion de l’exposition « La mémoire préservée, une collection privée inédite, 1914-1918 », la Ville d’Aurillac a souhaité s’associer une nouvelle fois aux commémorations du centenaire en présentant une exposition de peintures. Cette dernière présente une trentaine de toiles de Thérèse Bisch, des tableaux et des dessins qui invitent le visiteur à une véritable immersion dans l’univers de la Grande Guerre avec ses « figures de l’indicible »

Les tableaux de Thérèse Bisch évoquent le conflit avec ses représentations de soldats aux visages flous, aux silhouettes évanescentes combattant dans la brume ou la fumée des bombes.

Une mise en scène intimiste dévoile une sorte d’allégorie figurée dans une fresque qui suggère plus qu’elle ne montre les réalités de ce conflit. Et comme le dit son ami Michel Melot « Peindre est une autre façon d’exorciser la guerre. Thérèse Bisch y a trouvé son champ de bataille. »

ATTENTION : cette exposition n’est accessible qu’aux nouveaux horaires d’ouverture des musées.

Image : Les tombes, 2014 – pigments et tempera sur toile marouflée 60 x 118 cm
© C.Septet