Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Vacances de Printemps : Rejouons une oeuvre

1 mai

Gratuit

              Rejouons une œuvre                  depuis  chez nous !

Si nous n’avons pas la possibilité de contempler les œuvres dans le musée, alors amusons-nous à les rejouer depuis la maison. C’est le défi que nous vous lançons aujourd’hui.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser ce que vous avez sous la main (accessoires, objets, déguisements…), parfois peu de moyens sont nécessaires, une bonne mise en scène et un acteur en herbe suffisent pour recréer la scène.

A vous de jouer !

Défi lancé : rejouer l’œuvre de Henri SCHLESINGER intitulée La Romance (1846)

Henri Guillaume Schlesinger (Francfort-sur-le-Main, 1814 – Neuilly-sur-Seine, 1893)
« La Romance », 1846, huile sur toile, 82 x 64 cm
Collections beaux-arts MAA, inv. 860.6.1 ©Pierre Soissons

Tous les supports sont permis : vidéo, photographie, photomontage…

Un seul mot d’ordre, amusez-vous et envoyez-nous vos productions à musee.art@aurillac.fr

De quoi vous inspirer…

Nous profitons de ce défi pour vous faire découvrir plusieurs projets de pratiques plastiques menés ces dernières années par des élèves de collèges et de lycées aurillacois dans le cadre de l’opération annuelle « La classe l’œuvre » auquel les musées participent depuis 2015.

Pour plus de d’informations, nous vous invitons à regarder ici 

Retour sur ces belles collaborations

  • Exemple de vidéo

En 2016, les élèves de 1ère du lycée Mermoz à Aurillac, encadrés par Marianne Pierrot, professeur d’arts plastiques, imaginent le dialogue entre deux personnages issus du tableau Cornélia, mère des Gracques de Ernest Hillmacher, exposé dans les salles du musée d’art et d’archéologie.

  • Exemple de photomontage

En 2017, c’est au tour des élèves de 3e du collège Gerbert avec les conseils de Benoît Bauzil (professeur d’arts plastiques) et de Maryline CANCHES (professeur de lettres classiques) de créer l’illusion. Un photomontage troublant où les élèves prennent la place des personnages du tableau. Résultat bluffant !

  • Exemple de photographies décalées

En 2018, le collège Jules ferry entre en scène. Les élèves de 3e de Nathalie Sanmiquel (professeur d’arts plastiques) redonnent vie aux œuvres du musée. En prenant la même pose que le modèle et par l’ajout d’accessoires modernes, ils créent une œuvre mêlant réalité et fiction à la frontière entre la peinture et la photographie.

Photo : © Jean-Yves Billoux

 

  • Exemple de photographie et de mise en scène

Enfin, en 2019, en découvrant l’atelier photographique Parry reconstitué à l’occasion de l’exposition « Caractères, fonds photographique Parry », les élèves de terminale du lycée agricole Georges Pompidou se prêtent au jeu et réalisent un portrait d’amis original dans un décor intemporel.

Photo : © Jean-Michel Peyral

 

#lesmuseesdaurillacalamaison

 

Détails

Date :
1 mai
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Aurillac, 15000 France
Share This