Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00

Parce qu’il fût l’un des sept photographes autorisés à témoigner de la fin de vie de l’usine Renault de Boulogne-Billancourt sur l’île Seguin, Philippe Monsel est l’acteur unique d’une exposition présentée tout au long de ce mois de février aux Écuries du jardin des Carmes intitulée « Billancourt et Vanités ».

C’est sur une plage de la mer du Nord que Philippe Monsel va découvrir le monde de la photographie. A la dérobée, il va emprunter quelques instants l’appareil familial et réaliser plusieurs clichés. Au moment du développement, il va devoir avouer ce forfait à sa mère mais les photos vont attirer l’œil du photographe local. Tout va alors s’enchaîner pour le jeune adolescent qui, au fil des ans et de résultats scolaires peu probants, va faire de sa passion un véritable métier.

Un parcours dédié à l’art et aux artistes

A Paris dans les années 60, le jeune photographe va apprendre la rigueur aux côtés d’un photographe d’ameublement Jean Collas puis, va découvrir le monde musical et le show-biz avec l’un des photographes de spectacles les plus réputés de l’époque : Jean-Pierre Leloir. Assistant de ce dernier, il photographie les bluesmen, jazzmen, musiciens classiques et stars du moment. Mais Philippe Monsel ne se retrouve pas dans la photographie de témoignage, il veut créer. Après l’échec d’un premier travail personnel, il rompt avec la photo.

Au début des années 80, il reprend les éditions Cercle D’Art et va publier plusieurs centaines d’ouvrages avec la volonté affirmée de maintenir la ligne éditoriale d’une maison fondée par Picasso, autrement dit privilégier la médiation, être au plus près des artistes et rendre accessible le livre d’art en s’adaptant aux habitudes du public. Assistant au déclin du livre, il s’est tourné depuis le tournant des années 2000 vers la réalisation de documentaires vidéo et a cofondé avec sa compagne Aurore Schwartz la webtélé Whoozart.

Billancourt

Symbole du monde industriel français mais aussi des luttes sociales du vingtième siècle, l’usine Renault Billancourt, acquise en 1919 par Louis Renault, est démantelée au début des années 90.

Dès lors, le photographe Philippe Monsel, engagé politiquement va vouloir témoigner du passé de ce haut lieu et des combats des hommes et des femmes qui ont travaillé ici. Après des années de lutte, le groupe Renault va accepter et donner l’autorisation de pénétrer sur le site à 7 photographes, dont Philippe Monsel. Vous découvrirez dans l’exposition plusieurs clichés de son travail.

Autres vanités

Si vanité et orgueil sont souvent associés, les « Vanités » sont aussi des œuvres d’art qui nous rappellent que nous sommes mortels, que notre vie mais aussi celle de nos réalisations, de nos constructions s’achève un jour. Ce sont donc ces vanités que montrent les clichés de Philippe Monsel dans les ruines de l’usine Renault-Billancourt, mais aussi dans les ateliers de la filiale française du constructeur Hispano-Suiza à Bois-Colombes, dans les vieux quartiers de New-York ou encore au cœur du petit Palais à Paris avant sa rénovation. Vous découvrirez enfin sous le label des « mascarades », le travail hommage du photographe sur le féminisme, le geste et le corps au féminin.

Autour de l’exposition

Des rendez-vous aux Écuries tout au long du mois de février :

– Lecture et rencontre avec François Bon, écrivain, auteur des textes de l’ouvrage « Billancourt » paru aux éditions Cercle d’art en 2004. Accompagnement musical de Dominique Pifaréli, violoniste. Tout public, enfant à partir de 12 ans. Entrée libre : Le samedi 29 janvier à 18h et le dimanche 30 janvier à 16h

– Entretien avec l’artiste peintre Chloé Tiravy dans le cadre de sa résidence d’artiste au collège Jules Ferry. Tout public, enfant à partir de 12 ans : Le jeudi 3 février à 18h

– Concerts et ateliers du département des musiques amplifiées du conservatoire. Tout public : Le samedi 5 février de 14h à 18h

– Visite guidée de l’exposition . Tout public, enfant à partir de 12 ans : Le samedi 12 février à 14h30

– Rencontre avec Philippe Monsel. Tout public, enfant à partir de 12 ans : Le samedi 19 février à 16h

– Atelier découverte de la photographie. Tout public, enfant à partir de 7 ans  : Les jeudis 17 et 24 février à 16h30

Rendez-vous gratuits – Renseignements et réservations au 04 71 45 46 10

Réservations en ligne pour chaque événement à la rubrique agenda.

En 4 épisodes, Philippe Monsel  témoigne au micro du podcast « Les Motifs » de son parcours professionnel, des sujets qui l’ont inspiré et de l’exposition « Billancourt et Vanités ». 

Ci-dessous, une vidéo réalisée par Philippe Monsel sur son travail photographique

Share This