Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
Fête de la Science 2019 – du 7 au 11 octobre

Fête de la Science 2019 – du 7 au 11 octobre

La fête de la science
du 7 au 11 octobre 2019 – Gratuit

Pour les scolaires

Dans le cadre de la Fête de la Science, les musées proposent des ateliers à destination des scolaires sur le thème « Abeilles et autres pollinisateurs ».
Les entomologistes en herbe découvrent le monde des insectes pollinisateurs, leur diversité, leurs rôles dans la nature, les dangers qui les menacent… Ils participent ensuite à la construction collective d’un hôtel à insectes qui sera installé dans le Parc du Château Saint-Etienne.
5 séances de 2 heures sont proposées pour les classes de cycle 3 au muséum des volcans, en partenariat avec le CPIE de Haute-Auvergne.

Pour le grand public

Vendredi 11 octobre à 20h30, salle de conférence du Muséum des Volcans
« Les abeilles sont-elles condamnées à disparaître ? » conférence tout public de Frédéric Delbac
Les abeilles et autres pollinisateurs jouent un grand rôle écologique et garantissent plus d’un tiers de nos ressources alimentaires. Mais elles déclinent… Est-ce inéluctable ?
Frédéric Delbac  (Professeur à l’Université Clermont-Auvergne –  Laboratoire Microorganismes : Génome et Environnement) nous éclaire sur les causes de ce déclin et les pistes de solutions pour sauver les insectes pollinisateurs.
Réservation conseillée au 04 71 48 07 00

Dimanche 6 octobre, spectacle La République des Abeilles à 16h au Théâtre.

Journées européennes du patrimoine

Journées européennes du patrimoine

2 jours de culture et de patrimoine pendant lesquels des visites dans et hors les murs vous permettront de découvrir les œuvres et les personnages qui ont fait les musées. 2 jours exceptionnels pour ressentir autrement, se divertir, regarder différemment…

Musée d’art et d’archéologie

Samedi 21 et dimanche 22 – Ouvert de 11h à 18

à 14h30, « Du portrait à la matière » 
Visite descriptive et sensorielle sur la sculpture.
Sur réservation au 04 71 45 46 10 (dans la limite des places disponibles)

à 16h30, « Attention patrimoine fragile »
Visite originale des collections du musée en compagnie de l’association Les Diversgens.
Sur réservation au 04 71 45 46 10 (dans la limite des places disponibles)

 

Muséum des volcans

Samedi 21  – Ouvert de 11h à 18h

à 14h30, « A la découverte de Jean-Baptiste Rames »
Portrait de Jean-Baptiste Rames, naturaliste cantalien encore trop méconnu, à partir de la présentation de documents inédits.

Portrait dessiné puis photographié par Léger Parry

Dimanche 22 – Ouvert de 11h à 14h30

« La biodiversité dans tous ses états »
de 11h à 14h30, en continu, découverte des collections d’herbiers du muséum et de leur utilité aujourd’hui.
à 14h30, départ de la balade sur les traces de la végétation spontanée urbaine du château Saint-Etienne aux berges de la Jordanne.
à 16h30, présentation publique de l’Atlas de la Biodiversité Communal d’Aurillac sur le cours d’Angoulême dans le cadre du week-end éco-citoyen.

Retrouvez également tout l’après-midi l’équipe du muséum sur le Cours d’Angoulême avec la présentation de l’exposition « A l’eau la loutre, déambulation naturaliste et écologique à travers les milieux aquatiques du Cantal ».

 

Cet été dans les musées

Cet été dans les musées

Cet été dans les musées

Tout au long de l’été, les médiateurs culturels vous attendent dans les salles pour explorer de façon ludique ou plus approfondie collections et expositions. Plusieurs ateliers et visites thématiques rythment également la saison estivale des musées.

Les visites en famille

Exposition «  CARACTÈRES »

Une visite pour tous, à partir de 6 ans : le dimanche 21 juillet à 14h30 au Musée d’art et d’archéologie et le dimanche 11 août à 14h30 au Muséum des Volcans.
Tournez en compagnie d’un guide avisé les pages de l’album de portraits de la famille Parry, un étonnant catalogue de visages, un florilège de caractères…

Gratuit avec le billet d’entrée des musées
Renseignements et réservation auprès du Musée d’art et d’archéologie au 04 71 45 46 10, nombre de places limité.

Berlin-Trizac La vie cisaillée d’Elisabeth et Géraud

La vie chaotique d’un journaliste de renom, cantalien de naissance et d’une pianiste Hongroise dans le Berlin de l’avant-guerre, témoins de l’apogée du nazisme avant de contribuer à sa chute. C’est leur fils, Pierre Jouve, journaliste lui aussi mais également écrivain, peintre, photographe et réalisateur de télévision qui conte cette histoire dramatique, qui troubla son enfance, à l’occasion d’une création présentée aux Ecuries des Carmes jusqu’au 15 septembre. Du mardi au samedi de 14h à 18h – Gratuit

« Un petit tour à la tour »

Des visites du donjon du château Saint Etienne pour tous à partir de 6 ans
Les mercredis 10,17, 24 et 31 juillet, 7 et 14 août à 14h30
Montez à l’assaut de la tour médiévale : 89 marches à gravir pour se retrouver à 700 mètres d’altitude et découvrir l’un des plus beaux panoramas sur la ville d’Aurillac.

Tarif : 5 €/adulte ; 2,50 €/ enfant (moins de 18 ans)
Renseignements et réservation auprès du Muséum des volcans au 04 71 48 07 00, nombre de places limité (annulation en cas de conditions météorologiques défavorables et d’un nombre d’inscrits inférieur à 5 personnes).

Château Saint-Etienne

Avec les explications du guide

Vue sur la ville

Les ateliers pour les enfants

« P’tits archéos, à vos tamis ! » pour les 8-12 ans

Une initiation à la fouille archéologique sous la forme d’un stage d’une journée de 11h à 12h30 et de 14h à 15h30. Les mardis 23, 30 juillet et 6 août
A travers ce stage d’initiation à l’archéologie, les enfants découvrent l’histoire des hommes dans le Cantal depuis la Préhistoire jusqu’au Moyen-âge. Comme de vrais archéologues, ils mettent à jour des vestiges enfouis dans un bac de fouille et apprennent à interpréter les traces du passé…

ATTENTION : Les ateliers « P’tits archéos… » sont complets jusqu’au 6 août

 

 

Phonolites 2019

Phonolites 2019

Du 17 au 19 mai 2019
Portraits, Visages, Regards

Les opérateurs culturels du territoire renouvellent, le temps d’un week-end, l’expérience réussie des Phonolites. Comme l’an dernier, ils se mettent au diapason et conjuguent les arts tout au long de ce jeune festival familial et convivial. Les Phonolites 2019, ce sont trois jours autour d’une thématique commune, celle des visages et des regards.
En écho aux portraits de la famille Parry, exposés dans les musées, ces journées invitent le spectateur à trois jours de vibrations, d’oscillations, de mouvements, de sons, d’images, de visages et de portraits dont l’épicentre se situera autour du jardin des carmes le samedi 18.
Pour cette deuxième édition, le Conservatoire de Musique et Danse d’Aurillac, le Musée d’Art et d’Archéologie, le Muséum des volcans, le Théâtre d’Aurillac, La Manufacture, le cinéma Le Cristal, la Médiathèque Communautaire du Bassin d’Aurillac, le Cantal Photo Club et les artistes amateurs et professionnels vous invitent à entrer dans les cadres… et à sortir du cadre !
Au centre de cette édition 2019, le collectif ARFI (Association pour la Recherche d’un Folklore Imaginaire), compagnie Lyonnaise en résidence dans le cadre du dispositif « Échappées Belles » mené par le service de développement culturel du Conseil Départemental du Cantal.

Programme

Vendredi 17 mai

A 20h30 au Théâtre d’Aurillac : « Rivages », un spectacle de la compagnie Wejna créé en 2015. Découvrez cette performance vidéo-chorégraphique conçue, réalisée et interprétée par Clotilde Amprimoz (vidéaste) et Sylvie Pabiot (chorégraphe) à partir de portraits vidéo de personnes en situation provisoire. Ces deux créatrices proposent de vous amener d’une façon poétique dans leurs réflexions sur la place du corps dans la société, à travers quatre rencontres, quatre portraits de visages-paysages.
Tout public – Entrée gratuite – réservation au théâtre au 04 71 45 46 04

Samedi 18 mai

De 10h à 17h, la médiathèque du Bassin d’Aurillac propose cette année encore, à l’occasion des Phonolites, une grande braderie de livres, disques, jeux, etc. Nous vous proposons d’acquérir à tout petits prix des documents « désherbés », retirés des collections. Pourquoi ? Car nous faisons en permanence l’acquisition de nouveaux documents pour offrir, à tous, des collections vivantes, actuelles et attractives… Les opérations de « désherbage » sont réalisées par les médiathécaires à partir de plusieurs critères partagés dans la profession. Ces documents, lorsqu’ils sont en bon état, connaissent une seconde vie : ils font régulièrement l’objet de dons (bibliothèques, écoles, centres sociaux, CCAS, CAF, associations, etc). Mais ce samedi 18 mai, la grande braderie sera ouverte à tous.

Samedi 18 mai : La soirée

A partir de 19h, le temps fort du festival s’empare du musée d’art et d’archéologie et du site des Carmes, à l’occasion de la Nuit des Musées. En première partie de soirée, le public est invité à déambuler des Écuries au musée en passant par l’auditorium pour découvrir la restitution du travail mené par trois ensembles d’élèves du conservatoire avec l’Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire* :
– L’orchestre d’Harmonie à l’auditorium Maurice Ravel improvisera en réagissant aux images projetées issues du fonds photographique du musée sur la thématique du portrait.
– Les ateliers de chant choral, dans l’écrin composé des photographies de Pierre Soissons consacrées aux paysages cantaliens dans une salle des Écuries, réinterprétera des chants issus du répertoire traditionnel auvergnat .
– L’orchestre à cordes se produira dans la deuxième salle des Écuries, avec en toile de fond une série des célèbres portraits des studios Harcourt.
– Des élèves du conservatoire investiront également le musée pour proposer des surprises musicales en lien avec les portraits de l’exposition « Caractères » mais aussi ceux plus académiques des collections de peinture. Les visiteurs seront conduits par des guides à la rencontre de tous ces portraits qui prendront vie sous leurs yeux.

Dans le musée, les visiteurs auront également la possibilité de se faire tirer le portrait chez Parry, dans l’atelier reconstitué du photographe aurillacois, et de découvrir les autoportraits créés par la classe de terminale CGEA du lycée Georges Pompidou dans le cadre du dispositif « La classe, l’œuvre ».
A la Sellerie, ce sont d’autres visages qui se donneront à voir sous l’objectif de François Nolorgues**.
Place des Carmes, les élèves de La Manufacture sous la direction du collectif A/R présenteront « Mouvement de terrain », pièce réalisée dans le cadre de la convention « Cantal Terre chorégraphique » liant le département , la Manufacture et le théâtre d’Aurillac avec le soutien de la DRAC Auvergne Rhône Alpes. Cette pièce sera également donnée l’après-midi à Ytrac (14h près du dojo) et dans le quartier de Marmiers à Aurillac (16h30).

De 19h à 20h30 : atelier enfant « Portraits en tout genre » (sans réservation en continu)
A 20h30, 21h30 et 22h30 : visite guidée « tableaux vivants » (réservation à l’accueil du festival le soir même au jardin des Carmes, nombre de personnes limité)

A 22h30, le public sera invité à plonger dans la marmite infernale de l’ARFI qui proposera un concert surprenant dans le jardin des Carmes mis en lumière. La Marmite Infernale, grand orchestre de l’ARFI, existe depuis la création du collectif en 1977 et concocte des musiques de déduction sur four à induction. L’orchestre change parfois de composantes, cuisine des airs qui s’assaisonnent au fil des envies. Dans la suite de ses premiers bouillonnements, la Marmite ne cesse d’inventer de nouvelles tambouilles, du free jazz, des musiques improvisées, des relectures de morceaux traditionnels, et tant d’autres… Cela donne des saveurs très diverses, mais la caractéristique commune de ces plats est d’être sciemment épicés. La Marmite Infernale goûte à toutes les expériences, du ciné-concert au spectacle mis en scène, jusqu’à mijoter un opéra digne d’une série B de science-fiction : « Les Plutériens ».
Pour la première fois à Aurillac, la Marmite Infernale vous fera découvrir une musique originale, diverse, pleine de richesses et de surprises, … il s’agira de ne pas en perdre une bouchée.
Tout public – Entrée gratuite

ATTENTION : En raison des mauvaises conditions météo annoncées, le spectacle de la Marmite Infernale aura lieu au théâtre à 22h30

Dimanche 19 mai

Rendez-vous à midi place d’Aurinques pour déambuler avec les Artistes de l’instant présent jusqu’au parc du château Saint-Étienne. Là, vous êtes invités à partager votre pique-nique tiré du sac, au son de quelques notes de musique.
A partir de 14h, vous pourrez découvrir la seconde partie de l’exposition « Caractères », consacrée aux portraits réalisés par la famille Parry de 1920 à 1971, au muséum des volcans.
Tout public – Entrée gratuite

ATTENTION : En raison des mauvaises conditions météo annoncées, le pique-nique est annulé. Le Muséum des volcans sera ouvert gratuitement de 14h à 18h. 

Tout au long du festival, le cinéma Le Cristal proposera la projection de films explorant à leur façon la thématique « des visages et des regards » :
• « Visages, Villages » d’Agnès Varda qui raconte sa rencontre et son voyage sur les routes de France avec le photographe JR. Séances : vendredi 17 à 19h et samedi 18 à 16h
• « The Greatest Showman » de Michael Gracey avec Hugh Jackman sur la vie de Phineas Taylor Barnum. La projection sera accompagnée d’ateliers participatifs et d’une démonstration de cirque avec l’école de cirque d’Aurillac dans le hall du cinéma tout l’après-midi du 18. Séances : samedi 18 à 13h50 et 18h
• « Manifesto » de Julian Rosefeld, une galerie de portraits de 13 personnages tous interprétés par Cate Blanchett. Séances le dimanche 19 à 11h et 19h
Tarif Art et Essai pour ces 3 films : 5,50€ / 5€ pour les moins de 25 ans.
• Ciné-Yoga avec la projection du film « Debout » de Stéphane Haskell (6 €) suivi d’une séance d’initiation au yoga (10€) : dimanche 19 à 11h.

Une vente d’affiches de films se tiendra le samedi et le dimanche au profit de Cinergie (Association de cinéphiles du Cantal).

Expositions
Plusieurs expositions vont émailler ces journées des « Phonolites ». Les Écuries vont accueillir dans la salle côté rue , une exposition de portraits issus du célèbre studio Harcourt. Dans la salle côté jardin, c’est le photographe cantalien Pierre Soissons qui présentera quelques-unes de ses prises de vues. Enfin, la Sellerie présentera « Passages », des portraits réalisés avec les jeunes du collectif d’Habitat Jeunes Cantal (ancien FJT) par le photographe François Nolorgues.

Votre portrait
En amont du festival, guettez la présence du photomaton des élèves du lycée Saint Géraud, vous pourrez vous faire tirer le portrait ! Celui-ci rejoindra ensuite tous les autres pour se mêler, au sein d’un diaporama diffusé pendant le week-end sur les différents lieux du festival, aux portraits présentés dans l’exposition « Caractères ».

Restauration
Pour les plus affamés, notez la présence du food truck « La Car ‘louche Cuisine de Rue »sur le festival mais aussi « Le Galhetou de la Bonhomie » qui proposera des bourriols salés et sucrés.

* L’ARFI poursuit une résidence dans le Cantal depuis 2018 à l’invitation de la direction de l’action culturelle du département.
** Projet mené en collaboration avec Habitat Jeunes Cantal, exposition ouverte le jeudi 16, les vendredis 17 et 24, le samedi 25 et le dimanche 26 mai de 15h à 18h30.

 

Des travaux dans les musées

Des travaux dans les musées

Depuis le 17 septembre, vous l’avez constaté, les horaires d’accès au public des deux musées d’Aurillac ont été modifiés. Pourquoi ce changement ? Pour permettre aux équipes d’entamer un important travail sur les collections. L’objectif est multiple. Il s’agit de répertorier, photographier, numériser et reconditionner les objets de ces collections pour mieux les connaître et offrir aux aurillacois et aux visiteurs de nouvelles possibilités de découvertes. Ce travail est aussi une aide formidable pour imaginer ce que pourrait être le musée de demain.

Au musée d’art et d’archéologie, ce travail a commencé par une réactualisation de la salle d’accueil consacrée désormais à un pan de l’histoire industrielle locale : la fabrication du parapluie. Il a permis de mettre en évidence du matériel d’atelier qui n’avait jamais été exposé.

Dans les réserves, le comptage et le nettoyage des plaques de verre du fonds Parry est toujours d’actualité en vue d’une numérisation. Il est ici utile de rappeler qu’un certain nombre de documents numérisés sont déjà disponibles dans la bibliothèque numérique. 6000 nouvelles plaques devrait être prochainement numérisées.
Dans le même temps est aussi menée une opération de récolement* des sculptures.

Au muséum des volcans, ce sont aussi les réserves qui font l’objet de toutes les attentions. Avant des travaux dans les locaux actuels, un certain nombre d’objets des collections ont du être déplacés. C’est le cas des herbiers mais aussi des collections de zoologie à l’image de ces canards visiblement heureux d’emprunter le grand escalier.

Cette magnifique collection d’animaux naturalisés, connue des plus anciens Aurillacois, a fait l’objet d’une campagne photographique menée par l’équipe du muséum et le photographe Pierre Soissons.

Par ailleurs, le rangement se poursuit également du côté de la géologie : les échantillons issus des expositions de la maison des volcans (années 1970 et 80) sont patiemment récolés, photographiés et reconditionnés dans des boîtes aux normes de conservation actuelles.

 

Côté horaires, à l’exception des périodes de vacances scolaires, des premiers dimanches du mois et d’un certain nombre d’ouvertures exceptionnelles (à retrouver à la rubrique agenda), les musées d’Aurillac sont fermés au grand public en semaine. Pour les plus curieux, il est néanmoins possible de réserver un créneau de visite les mercredis après-midi (réservation par téléphone au plus tard la veille). Et bien sûr, les musées restent ouverts toute l’année aux groupes sur réservation.

* Le récolement consiste à comparer la liste des objets présents dans les listes d’inventaire aux objets réellement présents en collection (exposés ou en réserve) et à consigner un certain nombre d’éléments indispensables à une bonne gestion des collections (objets perdus, objets sans numéro d’inventaire, objets à restaurer,…).

Rendre la culture vivante et accessible pour tous

Rendre la culture vivante et accessible pour tous

Afin d’adresser une offre culturelle au plus grand nombre, les musées d’Aurillac proposent une programmation spécifique, ouverte à tous et adaptée aux différents types de déficiences.
Plusieurs activités accompagnent les visiteurs autour des collections et des expositions (jeudis nomades, mardis en partage, vendredis créatifs…). Certains projets, à la demande, peuvent être menés « sur mesure ».
Les musées mettent à disposition des visiteurs des amplificateurs sonores sur demande.
Certaines visites sont transcrites en Langue des Signes Française (LSF) en partenariat avec PEP 15 – C.I.R.H.A.A.

« Considérer la diversité et les besoins spécifiques de tous les publics, y compris des publics en situation de handicap. »

Bienvenue à tous dans nos collections !

> Télécharger la plaquette Visites/Projets avec accessibilité dans les Musées d’Aurillac