Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
Figures de l’indicible

Figures de l’indicible

La Grande Guerre dans les œuvres de Thérèse Bisch

Au musée d’art et d’archéologie du 8 mars au 30 novembre 2018

Comme en 2014 à l’occasion de l’exposition « La mémoire préservée, une collection privée inédite, 1914-1918 », la Ville d’Aurillac a souhaité s’associer une nouvelle fois aux commémorations du centenaire en présentant une exposition de peintures. Cette dernière présente une trentaine de toiles de Thérèse Bisch, des tableaux et des dessins qui invitent le visiteur à une véritable immersion dans l’univers de la Grande Guerre avec ses « figures de l’indicible »

Les tableaux de Thérèse Bisch évoquent le conflit avec ses représentations de soldats aux visages flous, aux silhouettes évanescentes combattant dans la brume ou la fumée des bombes.

Une mise en scène intimiste dévoile une sorte d’allégorie figurée dans une fresque qui suggère plus qu’elle ne montre les réalités de ce conflit. Et comme le dit son ami Michel Melot « Peindre est une autre façon d’exorciser la guerre. Thérèse Bisch y a trouvé son champ de bataille. »

ATTENTION : cette exposition n’est accessible qu’aux nouveaux horaires d’ouverture des musées.

Image : Les tombes, 2014 – pigments et tempera sur toile marouflée 60 x 118 cm
© C.Septet

Buste d’Auguste Rodin / Beaux Arts

Buste d’Auguste Rodin / Beaux Arts

Titre :         Buste d’Auguste Rodin
Auteur :     Camille Claudel (1864-1943)
Date :        1897

Lieu de création : France
Matière et technique : Bronze, fonte réalisée par la fonderie Rudier 
Dimensions : H.: 39,5 cm; L. : 24,5 cm; P. : 27 cm
Description : C’est entre 1886 et 1888 que Camille Claudel modèle ce buste de Rodin. Elle développe à cette époque dans sa sculpture une veine naturaliste. Le visage du sculpteur, où les saillies de chaques muscles et rides sont perceptibles, est représenté avec des traits marqués, un nez et un front forts. Bronze signé au dos, sur le bas.
Lieu de conservation : Salles d’exposition permanente, Musée d’art et d’archéologie
n° inv et domaine : 969.8.1 – Beaux Arts, Sculpture, Collection Mondor

Historique :
Si la terre cuite originale a disparu, c’est un bronze exécuté par la fonderie Gruet qui est exposé pour la première fois au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1892. Cette oeuvre de Camille Claudel est immédiatement remarqué et suscite alors l’admiration de la critique. En 1897, quinze bronzes supplémentaires sont commandés au fondeur Rudier, dont cet exemplaire légué au musée de sa ville natale par le professeur Henri Mondor qui l’avait acquis vers 1900 chez un brocanteur du quartier latin. Ce portrait emblématique de Rodin, accompagne très régulièrement les expositions consacrées à l’artiste lui-même ou bien à Camille Claudel.

Indexation : Sculpture – Bronze – Auguste Rodin – Camille Claudel – Legs Mondor