Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00

Information COVID

Depuis le mercredi 21 juillet, les Musées d’Aurillac limitent la jauge de leurs espaces d’exposition à 49 personnes en simultané et cela sans exiger la présentation d’un passe sanitaire.

Le port du masque et le respect des distanciations sociales restent en vigueur.

Merci de votre compréhension

Exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur

Exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur

L’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur propose de retracer l’histoire des prémices de la reconnaissance culturelle et institutionnelle de la photographie couleur, à partir de la fin des années 1970 jusqu’à son assimilation et généralisation durant les années 1980. Ce projet explore cette période brève et mal connue de l’histoire de la photographie, quand la photographie artistique en couleurs accède aux murs des musées et galeries auparavant réservés au noir et blanc.

Cette exposition permet de saisir le moment de l’apparition de la photographie artistique en couleurs dans les murs des musées (que l’on fait généralement débuter en 1976 avec les expositions de William Eggleston et de Stephen Shore au MoMA à New York) et tâche surtout de montrer que cette histoire de la couleur n’est pas exclusivement américaine. En effet, exactement dans les mêmes années, des photographes français, italiens, britanniques et japonais commencent à explorer la couleur et exposent en Europe comme aux États-Unis. Composée pour moitié de tirages issus des collections du musée, l’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur est l’occasion pour le public de découvrir les pièces majeures de la collection photographique du Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac, pour certaines inédites, aux côtés d’œuvres de grandes collections régionales et nationales.

Le Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac a en effet constitué une collection de tirages photographiques contemporains à partir de 1983, faisant volontairement de la couleur son axe principal d’acquisition. Les années 1980 ont été une période dynamique pour le musée, qui réunit en quelques années des œuvres de photographes désormais considérés comme majeurs et souvent peu représentés dans les collections publiques françaises. Ces tirages ayant été peu montrés par la suite, cette exposition s’inscrit dans le cadre de la mise en valeur des collections photographiques contemporaines du musée.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Elle circulera ensuite au Musée de La Roche-sur-Yon du 5 mars au 14 mai 2022 et au Château de Tours du 23 juin au 25 septembre 2022.

Liste des photographes exposés :

James Barnor – John Batho – Agnès Bonnot – Daniel Boudinet – Jean-Marc Bustamante – Harry Callahan – William Eggleston – Gilbert Fastenaekens – Bernard Faucon – Franco Fontana – Gisèle Freund – Jean-Louis Garnell – Luigi Ghirri – Marc Gibert – Françoise Gimenez – Nan Goldin – Dan Graham – Paul Graham – Harry Gruyaert – Guido Guidi – Andreas Gursky – Ernst Haas – François Hers – Pascal Kern – Elizabeth Kitchen – William Klein – Saul Leiter – Helen Levitt – Dolorès Marat – Pierre Mercier – Joel Meyerowitz – Richard Misrach – Peter Mitchell – Arthur Ollman – Jean-Pierre Parmentier – Martin Parr – John Pfahl – Bernard Plossu – Eliot Porter – Thomas Ruff – Alain Sabatier – Alfred Seiland – Stephen Shore – Raghubir Singh – Sandy Skoglund – Joel Sternfeld – Kirk Tougas – Jeff Wall

Le catalogue de l’exposition est publié aux éditions Liénart.

27 x 23 cm, 280 pages, 220 illustrations, 29 €

ISBN : 978-2-35906-346-2

Crédits photographiques : © Matthieu Dussol

Le parapluie, patrimoine d’ici et motifs d’ailleurs

Le parapluie, patrimoine d’ici et motifs d’ailleurs

Le musée a construit avec le CADA (centre d’Accueil pour les Demandeurs d’Asile) et les élèves du lycée Saint-Géraud BTS Communication, un projet autour d’un incontournable du patrimoine local : le parapluie.

Ce projet permet dans un premier temps de découvrir l’histoire du parapluie et son importance dans le paysage culturel local, en mettant en lumière les hommes et femmes qui ont développé et fait perdurer ce savoir-faire tout au long des générations. Cette présentation a été complétée par une visite des collections de parapluies au sein du Musée d’art et d’archéologie et de la visite de l’atelier de fabrication de l’entreprise Piganiol. Un travail orienté sur le motif sera le point de départ d’un atelier créatif. Les participants proposeront des motifs traditionnels, populaires issus de leurs cultures respectives.

Leurs créations seront exposées dans les vitrines des commerçants de la rue des Carmes début septembre puis figureront lors de l’exposition anniversaire des 50 ans de l’association France terre d’Asile, à partir du 22 septembre dans l’atrium du centre Pierre Mendès France.

Plusieurs rendez-vous seront proposés pour suivre ce projet, rendez-vous sur nos réseaux sociaux !

 

Visite de l’entreprise Piganiol

 

Afin de rencontrer les commerçants de la rue des Carmes, les élèves du lycée Jean Monnet – option communication ont réalisé une plaquette dans laquelle vous trouverez les détails de cette collaboration. Merci à eux !

     Travail en atelier

   Au premier plan, les élèves du Lycée Saint-Géraud réalisant la plaquette

*

Téléchargez  la plaquette en cliquant sur l’image ci-dessus

[Ré]Ouverture des Musées

[Ré]Ouverture des Musées

Du 19 mai au 19 juin, les musées seront ouverts aux jours et horaires suivants :

Musée d’art et d’archéologie ouvert les samedis 22 et 29 mai, 5 et 12 juin de 14h à 18h

Muséum des volcans ouvert les dimanches 23 et 30 mai, 6 et 13 juin de 14h à 18h

L’entrée sera gratuite pour tous. Les visiteurs pourront découvrir l’exposition « Trait Scientifique » consacrée au dessin au Muséum des volcans, mais aussi le nouvel accrochage des salles de peinture du Musée d’art et d’archéologie.

À partir du 20 juin, les musées retrouveront leurs horaires d’ouverture estivaux habituels, aux tarifs en vigueur : du dimanche au vendredi de 11h à 18h, et ce jusqu’au 17 septembre. La nouvelle exposition temporaire du Musée d’art et d’archéologie « Trait artistique », pendant de celle présentée au Muséum des volcans, sera alors ouverte.

Enfin, deux autres expositions seront à découvrir cet été, à compter du 24 juin :

« 1976-1986, une décennie de photographie couleur » aux Ecuries des Carmes. Exposition labellisée d’intérêt national par l’État.

« Les anémones sauvages » à La Sellerie consacrée aux dessins issus de la collection de Jean-Claude Sergues et Bob Wilkinson.

#lesmuseesdaurillaccheznous 2

#lesmuseesdaurillaccheznous 2

Depuis l’automne 2020, les musées d’Aurillac ont investi l’écosystème numérique.

Retrouvez ici l’ensemble de nos propositions classées par thème (cliquez sur les vignettes)

Ateliers

 

      Une histoire qui fait presque peur                          Fabrication de P’tites bêtes                          Une mangeoire pour les oiseaux                                             

                                

             
             Atelier Fusain                                Atelier Nature morte                                         Les pelotes de réjection 

                                                    

 

          Atelier herbiers                       Atelier portrait

       

 

 

 

Visites virtuelles

 

« Paysages cantaliens, regards croisés »

 

Au Musée d’art et d’archéologie                                                         Au Muséum des volcans

                                                                   

 

Podcasts

 

Avec la conteuse Isabelle Delavet

Jojo et le trésor        Le géant d’Aurillac