Musée d'Art et d'Archéologie 04 71 45 46 10 // Muséum des Volcans 04 71 48 07 00
A la découverte du quartier de Saint-Géraud

A la découverte du quartier de Saint-Géraud

Les rendez-vous « Un objet – une histoire » les vendredis à 16h.

 Régulièrement le vendredi après-midi, un médiateur culturel des musées proposera un rendez-vous d’une quinzaine de minutes pour découvrir l’histoire d’un objet lié au quartier : chapiteau de l’abbatiale, fragment de la peinture murale, coquille du pèlerin, fontaine en serpentine mais aussi numérotation cadastrale ou encore la photographie des ouvrières du parapluie devant la bourse du travail, les arbres du quartier, etc.

  • Tout public, enfants à partir de 7 ans – rendez-vous 25 rue du monastère -activité gratuite – dates à retrouver sur l’agenda du site
A la découverte du quartier de Saint-Géraud

A la découverte du quartier Saint-Géraud

Les balades du dimanche : 7 novembre et 5 décembre.

 Chaque premier dimanche du mois à partir de novembre, de 16h30 à 18h, visite guidée par un médiateur culturel : Les Yeux en l’air pour découvrir l’architecture, le patrimoine culturel et naturel du quartier Saint-Géraud.

  • Pour tout public, enfants à partir de 7 ans – rendez-vous devant l’abbatiale Saint-Géraud – activité gratuite 
  • Réservation au 04 71 45 46 10 ou sur musees.aurillac.fr

Les Journées Européennes du Patrimoine

Les Journées Européennes du Patrimoine

Journées européennes du patrimoine

Musée d’art et d’archéologie, Écuries et Sellerie ouverts le samedi de 14h à 18h

Muséum des volcans, Écuries et Sellerie ouverts le dimanche de 14h à 18h

Activités gratuites – réservation au 04 71 45 46 10 ou sur musees.aurillac.fr

« Patrimoine pour tous », c’est la thématique de ces journées européennes du Patrimoine pendant lesquelles vous pourrez suivre des visites guidées des collections des musées et découvrir l’origine de la ville d’Aurillac lors de visites patrimoniales.

Profitez également des derniers jours d’ouverture des expositions 1976-1986, une décennie de photographie couleur et Les Anémones sauvages aux Écuries et à la Sellerie.

Samedi 18 septembre

  • À 14h30, Le parapluie d’Aurillac, une tradition vivante (tout public) au Musée d’art et d’archéologie en compagnie d’un médiateur et de l’association France Terre d’Asile (retour sur un projet collaboratif).

  • À 16h, Les Beaux-arts font peau neuve (tout public, enfants à partir de 12 ans) au Musée d’art et d’archéologie, pour découvrir le nouvel accrochage des collections de beaux arts et son parcours revisité.

  • De 14h à 18h, au sein de l’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur, la commissaire d’exposition associée répondra à vos questions concernant les techniques de tirage et les normes de conservation photographique.

Dimanche 19 septembre

  • De 14h à 18h, Visites patrimoniales Saint-Géraud (tout public, enfants à partir de 7 ans) au château Saint-Etienne, pour découvrir la ville depuis le roc Castanet, berceau de la famille de Géraud :

    – à 14h15, 15h15 et 16h15, Visite du donjon et découverte du point de vue sur la ville abbatiale et ses extensions successives.

    – à 15h, 16h et 17h, Saint Géraud, les origines d’Aurillac.

  • De 14h à 18h, temps de discussion et d’échange au sein de l’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur avec les commissaires d’exposition. Pour ce dernier jour d’ouverture la visite sera rythmée par des intermèdes musicaux aux sonorités jazz créés et interprétés par Alain Bruel.

  • De 14h à 18h, dans le jardin des Carmes, parents et enfants sont invités à mettre en couleurs des images géantes pour clôturer les expositions temporaires des Écuries et de la Sellerie de manière ludique.

Information COVID

Depuis le mercredi 21 juillet, les Musées d’Aurillac limitent la jauge de leurs espaces d’exposition à 49 personnes en simultané et cela sans exiger la présentation d’un passe sanitaire.

Le port du masque et le respect des distanciations sociales restent en vigueur.

Merci de votre compréhension

Exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur

Exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur

L’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur propose de retracer l’histoire des prémices de la reconnaissance culturelle et institutionnelle de la photographie couleur, à partir de la fin des années 1970 jusqu’à son assimilation et généralisation durant les années 1980. Ce projet explore cette période brève et mal connue de l’histoire de la photographie, quand la photographie artistique en couleurs accède aux murs des musées et galeries auparavant réservés au noir et blanc.

Cette exposition permet de saisir le moment de l’apparition de la photographie artistique en couleurs dans les murs des musées (que l’on fait généralement débuter en 1976 avec les expositions de William Eggleston et de Stephen Shore au MoMA à New York) et tâche surtout de montrer que cette histoire de la couleur n’est pas exclusivement américaine. En effet, exactement dans les mêmes années, des photographes français, italiens, britanniques et japonais commencent à explorer la couleur et exposent en Europe comme aux États-Unis. Composée pour moitié de tirages issus des collections du musée, l’exposition 1976-1986, une décennie de photographie couleur est l’occasion pour le public de découvrir les pièces majeures de la collection photographique du Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac, pour certaines inédites, aux côtés d’œuvres de grandes collections régionales et nationales.

Le Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac a en effet constitué une collection de tirages photographiques contemporains à partir de 1983, faisant volontairement de la couleur son axe principal d’acquisition. Les années 1980 ont été une période dynamique pour le musée, qui réunit en quelques années des œuvres de photographes désormais considérés comme majeurs et souvent peu représentés dans les collections publiques françaises. Ces tirages ayant été peu montrés par la suite, cette exposition s’inscrit dans le cadre de la mise en valeur des collections photographiques contemporaines du musée.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Elle circulera ensuite au Musée de La Roche-sur-Yon du 5 mars au 14 mai 2022 et au Château de Tours du 23 juin au 25 septembre 2022.

Liste des photographes exposés :

James Barnor – John Batho – Agnès Bonnot – Daniel Boudinet – Jean-Marc Bustamante – Harry Callahan – William Eggleston – Gilbert Fastenaekens – Bernard Faucon – Franco Fontana – Gisèle Freund – Jean-Louis Garnell – Luigi Ghirri – Marc Gibert – Françoise Gimenez – Nan Goldin – Dan Graham – Paul Graham – Harry Gruyaert – Guido Guidi – Andreas Gursky – Ernst Haas – François Hers – Pascal Kern – Elizabeth Kitchen – William Klein – Saul Leiter – Helen Levitt – Dolorès Marat – Pierre Mercier – Joel Meyerowitz – Richard Misrach – Peter Mitchell – Arthur Ollman – Jean-Pierre Parmentier – Martin Parr – John Pfahl – Bernard Plossu – Eliot Porter – Thomas Ruff – Alain Sabatier – Alfred Seiland – Stephen Shore – Raghubir Singh – Sandy Skoglund – Joel Sternfeld – Kirk Tougas – Jeff Wall

Le catalogue de l’exposition est publié aux éditions Liénart.

27 x 23 cm, 280 pages, 220 illustrations, 29 €

ISBN : 978-2-35906-346-2

Crédits photographiques : © Matthieu Dussol